Une AMAP, c’est quoi ?

Les AMAP, ou Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont nées, en 2001 en France, d’une prise de conscience citoyenne face à la situation de crise importante dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

Résolument basées sur une conception de partage, les AMAP visent à une transformation
sociale et écologique de l’agriculture et de notre rapport à l’alimentation en générant de
nouvelles solidarités.

Les Objectifs :

  • préserver l’agriculture paysanne locale, socialement équitable et écologiquement saine,
  • préserver l’environnement par des pratiques agricoles écologiques et un maintien de la biodiversité,
  • établir un commerce équitable entre agriculteurs et consommateurs,
  • inciter les consommateurs à avoir une alimentation de qualité et prenant en compte leur santé,
  • responsabiliser les consommateurs à travers un engagement citoyen et solidaire.

Les Engagements :

pour les AMAPien-nes

  • Engagement : Souscrire un contrat et bénéficier de produit frais
  • Responsabilité : Reconnaître que l’agriculture est une activité soumise à certains impondérables (intempéries, ravageurs, maladies, etc.) et assumer une part raisonnable du risque à travers un partage équitable des récoltes
  • Ponctualité : S’engager à venir chercher ses paniers (ou à les céder selon les différentes options possibles) en temps et en heure
  • Participation : Prendre une part active à la vie de l’association en assurant au moins trois permanences par an, en participant aux autres activités (sorties producteurs, etc.) ou en s’investissant dans la vie du Bureau de l’AMAP selon ses disponibilités

pour les Producteurs

  • Diversité – Produire et livrer une production diversifiée de produits biologiques
  • Régularité – Respecter les calendriers de livraison et les principes de saisonnalité des récoltes
  • Transparence – Aviser ses partenaires en cas de problèmes exceptionnels qui affecteraient la livraison ou toute autre activité de production
  • Pédagogie – Expliquer le travail de la ferme et les contraintes du travail agricole à ses partenaires
  • Ouverture – Tenir compte des remarques et des besoins de ses partenaires dans la mesure du possible et s’expliquer si certaines propositions sont irrecevables